Dans la tradition chinoise, une femme qui vient d’accoucher est soutenue par les autres femmes proches d’elle. On la laisse se reposer et elle ne fait rien à la maison pendant un mois après l’accouchement pour qu’elle puisse récupérer des forces.

Ce dévouement auprès de la jeune maman est certes un peu compliqué à mettre en place dans un contexte occidental où les liens de famille sont parfois un peu plus distendus et les proches très occupés à vivre leur propre vie, mais l’idée est intéressante à retenir : une femme nouvellement devenue maman a besoin de repos et de se retrouver avec son corps qui a subi des grandes transformations. La réflexologie va aider à soutenir ce corps qui a subi tant de changements.

Les hormones après accouchement chutent notamment l’oestrogène et la progestéronne et qui vont ajouter une fatigue supplémentaire à la maman et la prise de conscience du nouveau rythme imposé par le nouveau né peuvent entrainer des troubles psychologiques chez les jeunes mères. 

En réflexologie, On peut intervenir pour différentes raisons :

– Récupération après l’accouchement dû à une grande fatigue physique et émotionnel

-Stimulation lactation ou sevrage

-Aide à la cicatrisation  

-Baby Blues ou dépression post partum caractérisée par un afflux d’émotions qui survient dans les tout premiers jours après l’accouchement. 

Il faudra, au-delà de apparences jongler avec les différentes grilles de lecture et parler le langage du cœur durant tout l’accompagnement.

 

Femme post partum
Cookie Consent with Real Cookie Banner